Entrer votre recherche

PR LANCINE KABA SUR LES VELLEITES D’UN TROISIEME MANDAT : « … CE N’EST PAS LA VOIE DE LA SAGESSE »

Partager

Auteur de plusieurs ouvrages et articles scientifiques. Cet enseignant guinéen a été distingué à travers ses œuvres par des grandes Institutions d’enseignement des Etats unis, entre autres : prix de l’auteur du meilleur ouvrage de l’année en Afrique; Prix du meilleur enseignant décerné par l’université de Minnesota. Il a, également occupé la fonction du président des universitaires africains au pays de l’oncle Sam. Ancien doyen à l’université de Chicago, présentement, il donne des cours dans une université de Doha à Qatar, en Asie.

En début de semaine, il a été l’invité d’une émission radiophonique de grande écoute à Conakry. En réponse sur certaines questions liées à la bonne gouvernance, l’universitaire guinéen n’a pas tournée autour du pot. A l’entame de son speech, il a indiqué qu’il est surtout connu, depuis au temps du régime de Lansana Conté, de sa phrase : ‘’la Guinée bouge’’. Puis de laisser entendre, en parlant du régime actuel : « Eh bien, je pense que la Guinée piétine ».

Plus loin, interrogé sur l’école guinéenne, il a indiqué que cette Institution a besoin d’investissement important. Dans son personnel tout comme dans son système éducatif. Pour lui, ce qu’il a vu à travers le pays, l’interpelle. « Je peux dire que l’école guinéenne souffre. Elle ne reçoit pas toute l’attention qu’elle mérite ».

Son regard sur les 8 ans de l’actuel Président de la République. « Effectivement, je l’ai soutenu, j’ai battu campagne pour lui, à Siguiri, Kouroussa, à Conakry. Puise que l’occasion le nécessitait. Mais maintenant, qu’est-ce qui s’est passé pendant ces 8 dernières années. Je ne suis pas toujours, le meilleur à parler. Tout ce que je peux dire, c’est que la Guinée ne marche pas très bien aujourd’hui », déplore-t-il.

En toute honnêteté, ajoute-t-il, c’est que, le vécu guinéen n’est pas beau. « Il y a la souffrance partout. Les routes sont mauvaises. La situation dans les hôpitaux n’est pas meilleure. Les écoles sont dans un état piteux. Donc il y a quelque chose qui est fondamentale, il faut dire que la gouvernance dans le pays ne va pas comme elle se doit. C’est mon point de vue, c’est pourquoi je vous ai dit au départ que la Guinée piétine ».

A propos de l’élaboration d’une nouvelle Constitution pour la Guinée. Il a indiqué qu’il se méfie d’apporter un jugement de valeur. « J’attends le Président de la République, formulé lui-même ses pensées. Alors je serai dans les meilleures des positions pour juger».

Revenant sur les velléités d’un Troisième mandat, l’interlocuteur de faire savoir à nos confrères qu’il est surpris d’apprendre que le chef d’Etat voudrait toucher à la Loi Fondamentale du pays. « Troisième mandat : je suis surpris, parce qu’en fait, je n’ai jamais cru. Alpha Condé que je connais, qui a l’esprit démocratique, qui a un diplôme de droit de Paris…. . Alpha Condé va chercher un Troisième mandat. Non, ça ce n’est pas la voie de la sagesse. Il a eu la chance. Il a exercé. Il est temps de partir. Il appartient au peuple de Guinée de choisir un autre ».

Fabien Désiré 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :