Entrer votre recherche

Humanitaire : l’AHCDC-Guinée offre des sacs de riz aux déguerpis de Kaporo rails et Kipé 2

Partager

Les gestes de bienfaisance se multiplient en faveur des victimes de l’impitoyable déguerpissement de Kaporo rails et de Kipé 2, dans la commune de Ratoma. L’Association Humanitaire des Commerçants pour le développement Communautaire (AHDC) a emboîté le pas à d’autres structures en offrant des sacs de riz d’une valeur d’environ 20 millions de francs guinéens aux victimes de cette tragédie. La remise de ce don a eu lieu hier dimanche, 19 mai 2019, à Koloma marché, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le déguerpissement survenu à Kaporo rails et Kipé 2, au-delà de l’indignation suscitée, a entraîné une chaîne de solidarité en faveur des victimes. C’est dans ce cadre que l’AHCDC a eu l’idée de voler au secours des sinistrés.

Elhadj Mamadou Saliou Diallo

Selon Elhadj Mamadou Saliou Diallo, président de ladite association, ce don n’est que symbolique, mais vise à pousser chacun à agir pour secourir ces nécessiteux de Kaporo rails et de Kipé 2. « C’est un don de riz d’une valeur d’environ 20 millions de francs guinéens. Mais, ce n’est pas le montant qui est important, mais plutôt notre intention et notre volonté de susciter l’engouement auprès des autres qui ont plus de moyens à venir soutenir notre association en faveur de nos communautés », a-t-il fait savoir.

A en croire cet opérateur économique, au delà des déguerpis de Kaporo rails et Kipé, son organisation vient en appui à tous ceux qui sont dans le besoin, sans distinction. Selon Elhadj Mamadou Saliou Diallo, cela se justifie par le fait que pour eux les commerçants, l’appartenance d’un client n’a aucune valeur au niveau du marché. « En faisant nos dons, nous ne devons pas chercher à distinguer les bénéficiaires. Nous avons l’intention d’aider nos compatriotes partout où le besoin va se manifester, sur l’ensemble du territoire national », a-t-il laissé entendre.

Abdourahmane Diallo

Au nom du collectif des déguerpis de Kaporo rails et de Kipé 2, le vice-président, Abdourahmane Diallo a salué le geste. « Quand on est en détresse et qu’on voit des amis, des associations intervenir au moment où nous sommes chassés de chez nous, déguerpis de Kaporo rails, nous sommes satisfaits. Si non, des gens comme moi, fonctionnaire muté de Mamou à Conakry, qui a acheté là-bas en 1984 alors que le décret (en date de 1989, ndlr) dit, dans son article 4, que c’est ceux qui sont venus après, on peut se demander. Nous, le décret nous a trouvé. Maintenant, est-ce que c’est nous et nos habitats qui sommes propriétaires de l’Etat ? Oui ! C’est ce qu’on a fait de nous. Alors, nous sommes très contents de l’association des commerçants et nous sommes très fiers d’eux. Même si nous gagnons 1 milliard 2 cents millions repartis entre les propriétaires de maisons, chacun de nous n’aura qu’un million. Alors, si ceux-ci nous font un don, envoient du riz, ce n’est qu’un sentiment de joie et de réconfort. Je prie d’autres de le faire, de nous venir au secours. Les premières pluies sont tombées et nous sommes dans la nature », a-t-il rappelé.

Il faut rappeler que depuis 2010 l’AHCDC-Guinée fait des dons chaque année, notamment dans les localités sinistrées, dans des mosquées, des prisons, des postes de police et de gendarmerie, etc.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :