Entrer votre recherche

Plusieurs arrestations d’opposants au 3e mandat à Dubreka

Partager

Le pouvoir en place n’est pas tendre avec les opposants au 3e mandat. A Dubreka, sept jeunes opposés au maintien d’Alpha Condé au pouvoir après 2020 ont été interpellés jeudi par les forces de l’ordre.

Alors que le chef de l’Etat affirmait la semaine dernière le débat est ouvert et doit être libre, des citoyens, opposés au 3e mandat, se font arrêter à travers le pays.

Ce jeudi, Alia Camara, Mohamed Camara, Salifou Camara, Amadou Diallo, Ousmane Sacko, Mohamed Soumah et Bernard Keita ont été mis en état d’arrestation lors d’une manifestation dans la cité de Samba Toumani pour afficher leur opposition à un 3e mandat pour le locataire de Sékhoutouréyah.

La semaine dernière, un adolescent en classe d’examen a été mis aux arrêts à Matoto alors qu’il détention une affiche contre le 3e mandat. Il a été déféré à la maison centrale de Conakry.

Dimanche à Gbessia, des partisans d’une nouvelle constitution ont appréhendé des jeunes qui arboraient des t-shirt anti-3e mandat avant de les conduire dans un ccommissariatde police. Il a fallu qu’une foule se mobiliser pour exiger leur libération.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 88 52/bahpathe17@gmail.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :