Entrer votre recherche

En Guinée, persiste et signe Faya Millimono, ‘’il n’y aura pas de 3e mandat pour qui que ce soit’’

Partager

Le chef de file du Bloc Libéral est contre le maintien au pouvoir d’Alpha Condé au terme de son second et dernier mandat en 2020. Et Faya Millimono ne le cache pas. Aux partisans d’une nouvelle constitution, l’opposant indique qu’il est temps d’arrêter de jouer avec l’avenir de la nation.

Faya Millimono de rappeler qu’au début des années 2000, ‘’on nous a vendu que Lansana Conté a commencé quelque chose, il doit terminer. C’est seulement sur le continent africain que des dirigeants commencent quelque chose et veulent nécessairement terminer’’.

‘’Paul Biya est le président du Cameroun. Il l’est encore après le passage de combien d’autres présidents américains ? Son pays recule, les Etats-Unis avancent et on veut nous faire croire que c’est parce que quelqu’un est resté longtemps au pouvoir que le pays avance’’, apprend-il aux partisans de la présidence à vie.

A Alpha Condé, Faya Millimono adresse une sévère mise en garde. ‘’Nous lui disons qu’il a obtenu deux mandats présidentiels en vertu de la constitution sur laquelle il est en train de cracher aujourd’hui. La génération qu’il a en face ne lui permettra pas de faire n’importe quoi. Il n’y aura pas de 3e mandat pour qui que ce soit en Guinée, y compris pour moi’’, indique-t-il d’un ton ferme.

Et si le chef de l’Etat se hasarde à toucher à la constitution, il prévient sur les antennes de radio allemande Deutsche Welle que ‘’la Guinée sortira dans la rue pour montrer la porte de sortie à Alpha Condé. Parce qu’on ne va plus jouer avec l’avenir de toute une nation pour assoupir les appétits d’un individu. Ça ne se fera plus !’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :