Entrer votre recherche

Sékouba Savané : qu’a-t-il apporté à la RTG (Par Bouka Barry)

Partager

Nommé le 12 juillet 2017 par le Président de la République professeur Alpha Condé à la tête de Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG), un fin connaisseur du journalisme en Guinée, Sékouba Savané est considéré par la majeur partie du personnel de ce média comme le soleil qui sert de lumière jadis, de bonheur et de prospérité à l’ensemble des employés.

« C’en est fini pour la RTG. C’est un militant du R.P.G. C’est un pharmacien. Il n’a aucune expérience dans le domaine du journalisme. Un néophyte ». Voilà les quelques mots utilisés par certaines personnes aux intentions sadiques pour prédire l’échec de Sekouba Savané, sans pour autant connaitre que ce dernier vit avec le journalisme depuis les années 1990.

Modeste, bosseur dans l’ombre, l’homme aux actions concrètes, depuis son arrivée à la tête de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG), l’éminent journaliste Sekouba Savané grâce aux reformes opérées a permis aux  travailleurs anonymes (techniciens, monteurs, infographes, cadreurs..) de bénéficier des primes issues des différents reportages, publi-reportages et autres…

« De la création du site d’informations générales de la RTG, la mise en place d’un bureau pour les présentateurs des éditions, la construction d’un nouveau plateau de la télévision. De  l’achat des équipements de dernière génération pour le bon fonctionnement de ce média. Des reportages, des magazines, axés sur les problèmes des guinéens vivants dans les contrées de la Guinée ce pour permettre au chef de l’Etat de s’informer sur les conditions de vie de ces derniers. Des documentaires sur les différentes activités des agriculteurs, des  éleveurs, sont diffusés à longueur de journée sur cette télévision afin de les aider à bénéficier des appuis auprès des institutions nationales et internationales. A travers  des émissions en langues nationales et en Français, il a pu avec son esprit d’équipe et le soutien des travailleurs, faire la promotion du civisme, de la non-violence, du vivre ensemble, et de l’acceptation dans la différence ». De tels  actes peuvent-ils être réalisés par un incompétent, un néophyte ?

J’oubliais, l’émission LAMBETIGUI qui fait de nos jours la promotion de la culture Guinéenne dans toute sa diversité. N’est-ce pas grâce à son leadership que cette émission longtemps en souffrance pourtant d’une importance capitale a pu être diffusée sur cette Télévision ?

En outre la Radio Atlantic Fm s’est toujours démasquée des autres en termes d’éditions, et d’émissions au moment où il était à la tête de ce média privé. Il a pu pendant tout son temps a la radio Atlantic fm rassembler le personnel  autour des idées d’innovations. Le seul Directeur qui a refusé son salaire de 3 mois pour combler le vide économique qui a frappé ce média en 2016.

Sékouba Savané, pharmacien de formation ! Est-il interdit à un pharmacien de faire le journalisme ? De mes petites expériences en journalisme, je dis non. Pour la simple raison que plusieurs grands journalistes guinéens ont été et continuent de s’imposer dans la sphère médiatique guinéenne. C’est notamment Ibrahima Ahmed Barry longtemps présentateur de journal télévisé à la RTG qui a pour formation universitaire Biochimie, Hadja Aissatou Bella, ex- directrice de la RTG Koloma médecin de formation, Fana Soumah, grand présentateur de journal est sociologue de formation, Amadou Diallo grand présentateur à la BBC a fait la philosophie, que sais-je encore.

Chers profanes, vous qui parlez de ce monsieur sans pour autant connaitre son parcours dans le but de rafraîchir votre mémoire, et lutter contre la maladie qui guette vos cerveaux en vous empêchant de voir les réalisations opérées par cet homme depuis son arrivée à la tête de ce média, je mets sa biographie à votre disposition. Lisez pour libérer votre cerveau…

Expériences professionnelles

1992-1994 : correspondant universitaire de l’hebdo satirique le Lynx

1994-1995 Collaborateur à l’hebdo l’Indépendant

1995-1998 : chef des rubriques « Société »et «Etrangers » de l’indépendant

1998-1999 : secrétaire général de la rédaction de l’Indépendant

1999 : Rédacteur en chef adjoint de l’Indépendant

2000 : Rédacteur en chef de l’Indépendant

2000-2001 : Journaliste reporter au groupe de presse le Lynx-La Lance

2001-2005 : Rédacteur en chef de l’hebdo satirique « le Lynx » cumulativement chef de la rubrique Economie

2002 : Correspondant en Guinée du département presse écrite de l’institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) basé à Dakar

2004 : Correspondant du Magazine continental édité à Paris, cumulativement membre du comité de rédaction de « Flamme d’Afrique » le journal du Forum Social africain (FSA) édité par l’IPAO et l’ONG Enda Tiers Monde

2006 : Fondateur et Directeur de publication l’hebdo « Nouvelle Elite »

2008-2010 : journaliste animateur de débats politiques à la radio privée « Djigui Fm)

2011-2012 : journaliste animateur de débats politiques à la radio privée Evasion Fm

2011 2012 : Animateur de l’émission débats « le plateau du changement » à la Radio Télévision Guinéenne (RTG)

2015 : Consultant en Communication de la commission électorale nationale indépendante ‘CENI)

2016 : Directeur général de la radio Atlantic fm

Depuis juillet 1996 : Assistant du Directeur général et pharmacien chargé de l’administration et des relations extérieures de la société grossiste de produits pharmaceutiques SODIPHARM S.A.

Expériences de vie associative

Depuis 2007 : Trésorier de l’Association des Journalistes de Guinée (AJG)

Depuis 2010 : Président de CEPRELGUI (Convention des éditeurs de la presse libre de Guinée)

Formation :

1995 : Atelier de formation sur les techniques de l’IEC (Information Education Communication) à Lomé (Togo)

1996 : l’initiation aux notions de droits (centre de formation du ministère de la Justice et coopération française)

1999 : Stage de formation sur les nouvelles technologies de l’information et de communication à Dakar (Sénégal)

2000 : Participation au séminaire de formation des journalistes sur la macroéconomie à Labé (Ministère de l’Economie et des Fiances)

2000 : Stage à Bruxelles (Belgique) sur la convention de Cotonou ou accord ACP-Union Européenne. Participation à des foras sociaux africains (Lusaka en Zambie) et mondial (Bamako au Mali)

2000: Participation à un atelier de formation des journalistes de Panos sur les Accords de Partenariat économique (APAE) Dakar au Sénégal

D’autres ateliers et stages de formation sur les droits de l’homme (Gambie en 2009) et la criminalité transfrontalière avec le GIABA (Abidjan en 2010)

Septembre-Octobre 2004 formation sur « l’introduction à l’économie politique », organisé par la Cellule d’Etude Economique (CEPEC).

Depuis 2015, Responsable de projet et de programmation de l’URTELGUI,  Union des Radios Télévisions Libres de Guinée.

Bouka BARRY

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :