Entrer votre recherche

Suspension du payement des taxes via le digital / ‘‘La continuité de l’État veut que normalement les choses se poursuivent…’’, estime Mohamed Lamine Doumbouya, ex-ministre du Budget

Partager

Alors qu’il était ministre du budget, plusieurs réformes ont été engagées par Mohamed Lamine Doumbouya ; parmi ces réformes figurait le payement des impôts et taxes par les e-banques, pour éviter le détournement des fonds par les cadres malhonnêtes.

Depuis son départ du gouvernement, ce service a été suspendu par son successeur à la tête du département du Budget. Invité, ce dimanche, à l’AG FOUTTI-LAFIDY, l’ancien ministre Mohamed Lamine Doumbouya a été interpelé sur la question.

« Je n’ai pas à apporter un jugement sur mon collègue (actuel ministre du Budget, ndlr) qui est là aujourd’hui ; c’est à la population de juger, moi je n’ai pas à juger par respect pour lui. Mais ce que je tiens à dire, c’est que effectivement il y a eu des réformes qu’on avait conduites là-bas, notamment la sécurisation par voie digitale des ressources de l’État, (…) », a réagi  l’ancien ministre du budget, Doumbouya.

Toutefois, il soutient que : « La continuité de l’État veut que normalement, les choses se poursuivent. J’imagine qu’il y a des travaux, des efforts qui sont en cours, pour pouvoir conduire à cela », a-t-il laissé entendre.

Mais, pour cet actuel conseiller du président de la République, ce qui est important, « c’est que à la fois, on demande à nos concitoyens de contribuer dans les caisses de l’État ; nous pouvons les assurer, en tant que dirigeant, que l’utilisation de ces ressources soit optimale, que ça les touche directement. Donc réduire le train de vie de l’État, investir davantage dans le quotidien des populations, améliorer le système sanitaire, le système éducatif (…) », conclut Mohamed Lamine Doumbouya.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :